Les panneaux en béton précontraint

La section entière du panneau est soumise à des contraintes de compression, et également dans l’état d’utilisation. Comme la tension de tirage n’a pas lieu, on évite les fissures de retrait (ou les fissures dû à la charge des panneaux) dans le sens transversal du panneau de bardage. Les surfaces visibles de l’élément restent intactes et propres ce qui améliore la dureté et l’esthétique du panneau. Il est possible de transporter les éléments horizontalement pour ainsi éviter les tensions de tirage dans l’intersection des éléments. Cela permet d’exclure les tréteaux pour le transport. Les panneaux de bardages alvéolés sont autoportants, une plinthe en béton est donc inutile.

Les alvéoles dans le panneau sont un facteur de gain de poids, ce qui ne simplifie pas seulement le chargement et le déchargement des éléments, il diminue également les frais de transport. Non seulement les alvéoles limitent le poids, mais par le fait qu’il s’agit d’un procédé en béton précontraint, le panneau est moins épais par rapport à un élément en béton armé pour la même charge. Ce gain de poids implique une charge fixe moins importante, qui par la fondation doit se partager sur les couches du sol. De ce fait nos panneaux contribuent à la diminution des frais de fondations.

Les cavités dans le panneau sont un facteur de gain de poids, qui, non seulement le chargement et le déchargement des composants simplifie, mais peut aussi réduire les coûts de transport.
Non seulement les cavités de fournir un gain de poids, par le fait que nous avons affaire à une structure de béton précontraint, il est déjà beaucoup plus légère qu'une structure de même taille dans le béton armé. Ce gain de poids implique également une plus petite charge fixe par la Fondation sur la terre ferme doit être stratifiée. Donc porter nos panneaux à des économies dans les coûts de fondation.

⁂ design by Zinix.be . W3C Valid Website . Disclaimer